En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Stand Flor de Tagua

Les perles d’ivoire des bijoux artisanaux se fabriquent souvent en Équateur. Les passionnées de la mode associent les bijoux d’ivoire avec une étoffe indienne. En achetant des bijoux artisanaux fabriqués à partir d’un palmier, vous prenez part à la promotion du développement durable. Pourquoi choisir des bijoux en ivoire végétal Sur internet, les bijoux en ivoire végétal s’affichent nombreux et chaque pièce demeure unique.

L’utilisation des matières premières renouvelable a permis de concevoir des bijoux de qualité. Les artisans façonnent aussi des pièces telles que Les Portes Clés en Tagua, Les Figurines enTtagua, etc. La gamme de bijoux en ivoire végétal est variée, Actuellement,   des bracelets Les bracelets et des boucles d’oreilles Les boucles d'oreilles se fabriquent à partir de graines de tagua. Les meilleurs articles se conçoivent à partir de nombreux outils écologiques. À part les bijoux, les experts en ivoire végétal produisent aussi des jeux pour enfants, des sautoirs, des broches, etc. Pour avoir un bijou conçu à partir de matières premières végétales, consultez flordetagua.fr. La finition de ces articles s’effectue de manière rigoureuse pour obtenir des produits de qualité. Puisque les couleurs utilisées sont naturelles, elles ne résistent pas aux rayons ultraviolets du soleil. Le port d’un bijou d’ivoire végétal avec des vêtements confectionnés de façon écologique s’avère agréable par rapport aux habillements en polyester. Cela reste aussi un acte écoresponsable. Pourquoi acheter un bijou artisanal en ivoire végétal L’exploitation de l’ivoire végétal devient une pratique écoresponsable et limite la chasse aux éléphants. La plante utilisée pour la fabrication des bijoux artisanale s’appelle tagua. Elle s’obtient à partir des graines de quelques espèces de palmiers. Elles poussent dans l’amazone, en Amérique latine. L’ivoire végétal remplace très bien l’ivoire animal. Sa qualité demeure intéressante et son exploitation permet de s’emparer de la chasse aux animaux. Cela aide à la préservation des éléphants en Afrique et en Asie. Actuellement, le nombre de ces espèces diminue fortement, elles sont menacées de disparition. En vous tournant vers les bijoux en ivoire végétal, vous contribuez à la lutte contre la disparition progressive des éléphants. Les joyaux d’ivoire végétal s’obtiennent à partir de la Selva. Les artisans fabriquent les bijoux à partir des graines. L’exploitation de la tagua s’effectue de manière écoresponsable et se fonde sur une économie solidaire. La cueillette des fruits et des graines n’affiche aucun danger pour l’environnement. Les professionnels de la fabrication des bijoux artisanaux commencent à planter les arbres pour préserver l’environnement. La boule d’ivoire résulte de la décortication des graines. Elle passe ensuite par l’étape de taillage et de ponçage. La coloration des boules d’ivoire permet de créer une allure similaire à celle d’un ivoire animal. L’histoire des bijoux artisanaux en ivoire végétal Les Indiens quechuas sont les premiers à utiliser le palmier pour concevoir des bijoux et divers articles de mode. En 19e siècle, les Allemands ont découvert l’ivoire végétal. Ils ont commencé à produire des bijoux et des articles d’ornement avec cette matière. Les bijoux ivoire ont connu le succès et les Italiens ont exploité cette opportunité pour produire des joyaux. Ils ont importé les matières premières en Allemagne. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les bijoux en ivoire végétal ont connu le déclin. Depuis, le plastique est entré dans la concurrence. En plus, les conditions de la récolte des ressources devenaient rudes. Les transports dans la forêt amazonienne s’avèrent difficiles. À partir des années 70, la tagua revient sur le marché européen. Des associations militaient contre l’exploitation d’ivoire animal. Ainsi, l’utilisation d’ivoire végétal se montre intéressante et écoresponsable. Actuellement, les artisans utilisent de l’ivoire végétal pour façonner des touches de piano, des bijoux, des pendentifs, etc.